Internationalisation du renminbi et développement financier de la Chine

BIS Quarterly Review  | 
12 décembre 2011

Pour l'heure, les contrôles sur les mouvements de capitaux permettent aux autorités chinoises de continuer d'encadrer les taux des dépôts et des prêts, de plafonner le crédit et de contenir le marché obligataire. Assouplir les contrôles en vigueur mettrait à mal ces politiques. S'il est par ailleurs concevable d'élargir l'assiette des réserves obligatoires aux entrées de fonds bancaires en provenance du marché extraterritorial, cette mesure n'est pas sans risques.

 JEL : E4, E5, F3, G1, O16, P2.