Activité sur devises des marchés émergents : financiarisation et internationalisation

BIS Quarterly Review  | 
14 mars 2011

Robert McCauley et Michela Scatigna

Le volume du négoce sur une monnaie donnée évolue de façon prévisible avec le revenu par habitant. Ainsi, lorsque ce dernier augmente, l'activité sur la monnaie se dissocie des seuls besoins liés aux transactions courantes. Dans le même temps, une part croissante du négoce dans cette monnaie se fait hors des frontières nationales. Par ailleurs, à un certain niveau de revenu par habitant, une monnaie à taux d'intérêt élevé ou très bas devient attrayante comme monnaie cible ou comme monnaie de financement, respectivement, dans les opérations de portage (carry trade).

JEL: C82, F31, G12, G15