Cours de change et crises financières

BIS Quarterly Review  | 
1 mars 2010

Durant la crise financière mondiale de 2007-2009, les cours de change ont évolué de manière inhabituelle. C'est ainsi qu'en 2008, contrairement aux deux épisodes précédents (la crise asiatique de 1997-1998 et celle qui suivit le moratoire russe de 1998), nombre de pays qui n'étaient pas au cœur de la crise ont vu leur monnaie se déprécier fortement. Ces mouvements liés à la crise se sont nettement inversés dans plusieurs pays. Deux facteurs ont probablement contribué à cette inversion. Premièrement, durant la toute dernière crise, les reports vers les monnaies refuges se sont orientés en sens contraire des flux habituellement observés dans ce type d'épisode. Deuxièmement, les écarts de taux d'intérêt ont, davantage que par le passé, eu un effet sur les fluctuations de change en 2008-2009. Ceci résulte, sans doute, de modifications structurelles des facteurs déterminant la dynamique des cours de change, tels que le rôle accru des opérations de portage (carry trade).

JEL: F3, G01