Conclusion : comment corriger les déséquilibres ?

BIS Annual Economic Report  | 
27 juin 2005
PDF full text
 (61kb)
 |  15 pages

L'économie mondiale s'est très bien comportée durant l'exercice clos le 31 mars 2005, mais des signes préoccupants sont apparus, rappelant la montée des tensions inflationnistes de la fin des années 60. Heureusement, une analyse plus approfondie révèle des différences significatives et montre que les enseignements ont été tirés du passé ; il n'est donc guère vraisemblable que l'histoire se répète. Pourtant, ces différences donnent une idée de la nature des problèmes à venir : les déséquilibres internes et externes, qui ont leur origine dans les mutations structurelles de l'économie mondiale, pourraient, en s'inversant brutalement, avoir des effets déstabilisateurs. Les mesures correctives apparemment évidentes pour chaque pays pris isolément s'avèrent souvent inconciliables entre elles. La coopération semblerait donc tout indiquée. Ceux qui redoutent certains aspects de l'interaction des mutations structurelles, par ailleurs souhaitables, se demandent s'il ne faudrait pas aussi modifier le cadre des politiques économiques. À cet égard, il est possible de formuler quelques suggestions pour la mise en place d'un dispositif de stabilité macrofinancière, aux plans national et international. La réalité des intérêts nationaux donne à penser que le dispositif international sera plus délicat à mettre en œuvre.