Marchés financiers

BIS Annual Economic Report  | 
27 juin 2005
PDF full text
 (1 516kb)
 |  24 pages

Les conditions financières mondiales se sont améliorées pendant la période considérée, malgré un resserrement monétaire mesuré aux États-Unis : les taux longs ont baissé sur les principaux marchés, les cours des actions ont augmenté et les marges de crédit se sont resserrées. Les investisseurs des marchés de la dette et des actions se sont montrés confiants quant aux bénéfices des entreprises et aux perspectives macroéconomiques, favorisés par l'amélioration significative des fondamentaux. Sur les marchés de la dette, les changements structurels qui ont joué en faveur des opérations de couverture et de la liquidité peuvent aussi avoir contribué à l'étroitesse des marges de crédit. Les valorisations ont en outre bénéficié tout particulièrement de l'appétit des investisseurs pour le risque. Le bas niveau des rendements a quelque peu surpris dans le contexte d'une économie d'apparence vigoureuse et de taux directeurs en hausse. Il s'explique en partie par la maîtrise des anticipations d'inflation et une meilleure lisibilité de la politique monétaire, voire par d'autres facteurs, plus techniques, d'offre et de demande.