Rendement des actions bancaires, effet de levier et cycle économique

12 mars 2012

Le rendement des actions du secteur bancaire varie avec les phases du cycle conjoncturel, abaissant le coût de financement des banques par émission d'actions en période d'expansion, et l'augmentant en période de récession. Cet état de fait plaide en faveur d'outils prudentiels incitant les banques à constituer des volants de fonds propres en périodes favorables. Par ailleurs, un fort levier financier renchérit la levée de capitaux propres, ce qui donne à penser qu'un ratio de fonds propres élevé va de pair avec un coût de financement moins onéreux.

JEL : G3, G21, G28.