Principales tendances des flux financiers mondiaux

6 mars 2017
  • Les créances bancaires internationales ont renoué avec la croissance aux deuxième et troisième trimestres 2016, après avoir régressé, en glissement annuel, fin 2015 et début 2016. Cette reprise a été tirée par les créances sur le secteur non bancaire (+3,8 % en glissement annuel), tandis que les créances interbancaires ont reculé de 3,2 % au troisième trimestre 2016.

  • L'encours des titres de créance internationaux a augmenté à un rythme régulier de 3,8 %, en glissement annuel, au quatrième trimestre 2016, soutenu par un redressement des émissions nettes bancaires (+2,2 %). Les émissions nettes de titres de créances par les emprunteurs non bancaires ont elles aussi connu une légère hausse, l'encours des titres ayant crû, sur un an, de 4 % au troisième trimestre 2016 et de 4,6 % au quatrième trimestre.

  • Le crédit en dollars aux emprunteurs non bancaires en dehors des États-Unis a progressé de 420 milliards de dollars entre la fin du premier trimestre et la fin du troisième trimestre 2016. En incluant les données récemment communiquées par la Chine et la Russie concernant l'octroi de crédit par les banques, l'encours total à fin septembre 2016 se monte à 10 500 milliards de dollars.

  • Le crédit en dollar à destination des emprunteurs non bancaires des économies de marché émergentes (EME) s'est légèrement accru. En incluant les données récemment fournies par les banques en Chine et en Russie, il ressort à 3 600 milliards de dollars à la fin du troisième trimestre 2016.

  • Sous l'effet de la réforme des fonds du marché monétaire américain, les financements en dollars, par les grands fonds, destinés aux banques en dehors des États-Unis ont baissé de 555 milliards de dollars entre la fin septembre 2015 et la fin décembre 2016. Ce repli a été partiellement compensé par une hausse de 140 milliards de dollars des financements issus des fonds d'actifs du secteur public (voir l'encadré). Malgré cette baisse, le crédit en dollars aux banques non américaines a continué de croître, ces établissements se finançant auprès d'autres sources.