Anatomie du marché mondial des changes à la lumière de l'enquête triennale 2013

8 décembre 2013

Le volume de négoce sur le marché des changes a atteint un record absolu de $5 300 milliards par jour en avril 2013, ce qui représente une hausse de 35 % par rapport à 2010. Les établissements financiers hors courtiers (banques de moindre envergure, investisseurs institutionnels et fonds spéculatifs, par exemple) sont devenus la catégorie de contreparties la plus importante et la plus active. La distinction entre transactions entre courtiers et transactions avec la clientèle, autrefois très claire, s'est estompée. L'évolution technologique a accru la connectivité des intervenants, réduisant les coûts de recherche de contrepartie. Une nouvelle forme de « hot potato trading » (cascades de cessions) est apparue, dans laquelle les courtiers ne jouent plus un rôle central.

JEL : F31, G12, G15, C42, C82