Principales tendances des statistiques internationales BRI

18 mars 2013

Au troisième trimestre 2012, les créances transfrontières des banques déclarantes BRI ont enregistré leur plus faible hausse en 13 ans. La progression des concours au secteur non bancaire, notamment celui des États-Unis, a été largement contrebalancée par la baisse des prêts au secteur bancaire de la zone euro.

La BRI diffuse pour la première fois des statistiques bancaires consolidées relatives aux banques coréennes. Ces données, sur la base de l'emprunteur direct, sont disponibles à partir du quatrième trimestre 2011. La prise en compte de la Corée porte à 31 le nombre de pays déclarant des statistiques bancaires consolidées sur la base de l'emprunteur direct. Les banques coréennes publient des statistiques bancaires territoriales depuis 2005.

La forte demande des investisseurs étrangers a entraîné un surcroît d'activité sur les marchés des obligations d'entreprise des économies émergentes en 2012 et au début de 2013. Les statistiques sur les titres de dette internationaux compilées par la BRI montrent que, fin 2012, l'encours de titres émis par les sociétés financières et non financières ayant leur siège dans les économies émergentes totalisait plus de $1 600 milliards. Mais la part qui est accessible aux investisseurs institutionnels internationaux ne représente qu'un tiers de ce total, pour des raisons tenant au volume, à la liquidité et aux caractéristiques de risque de ces titres.