Les marchés reprennent confiance, portés par les politiques de soutien

18 mars 2013

Depuis décembre 2012, les mesures de soutien à l'économie inspirent confiance aux marchés financiers mondiaux, qui redoutent moins les risques de pertes extrêmes. La faiblesse persistante de l'économie a amené les pouvoirs publics à prolonger l'assouplissement monétaire et à modérer le rythme de l'assainissement budgétaire. La réduction du risque perçu qui s'en est suivie a dopé les marchés et attiré les investisseurs vers des classes d'actifs plus risqués. Les valeurs refuges étant moins recherchées, on a assisté à un report vers les actions et les instruments de dette offrant un meilleur rendement, y compris ceux des marchés émergents et des pays de la périphérie de la zone euro. Mais l'amélioration des performances macroéconomiques n'est pas encore au rendez-vous.