V. Le secteur financier prépare l'avenir

25 juin 2017

Le secteur financier fait face à un environnement qui s'améliore mais reste difficile. Les perspectives économiques à court terme se sont nettement éclaircies. Parallèlement, les marges d'intermédiation restent faibles dans les grandes économies et le secteur est confronté à des forces structurelles comme les innovations technologiques et les pressions en faveur d'une concentration. Alors que le chapitre des réformes réglementaires semble, pour l'essentiel, sur le point de se refermer, les banques et d'autres établissements financiers ont là une occasion de renforcer encore leur résilience. Un domaine à surveiller est celui des marchés mondiaux de financement en dollars, lesquels devraient rester un point sensible clé lors des épisodes de tensions sur les marchés. La dépendance persistante des banques aux financements à court terme en dollars, associée au degré élevé de concentration et d'interdépendance des marchés, souligne l'importance de la coordination des efforts de surveillance et de filets de sécurité efficaces. L'objectif ultime est de bâtir un système financier plus solide, qui contribue à soutenir la résilience de l'économie mondiale.