Lever les obstacles à la croissance

23 juin 2013

Ces dernières années, les gains de productivité et l'emploi ont faibli dans les grandes économies avancées, en particulier dans les pays où, avant la crise, la croissance s'accompagnait d'importants déséquilibres. Pour retrouver une croissance durable, ces pays devront redéployer les principaux facteurs de production (capital et travail) entre les secteurs. En faisant obstacle à ce processus, les rigidités structurelles peuvent brider le potentiel productif de l'économie. La productivité et l'emploi sont, souvent, plus faibles dans les économies dont les marchés des produits sont plus rigides. De même, le taux d'emploi est généralement inférieur dans les pays où le marché du travail manque de flexibilité. À l'inverse, dans les pays où ce marché est plus souple, la reprise est plus rapide après un épisode de contraction marqué par de graves déséquilibres. Par ailleurs, on y observe davantage de créations d'emplois. La mise en place de réformes qui assoupliraient les marchés du travail et des produits pourrait être rapidement suivie d'effets positifs sur la croissance et l'emploi.