Évolution du secteur bancaire après la crise

24 juin 2012

Les banques et les autorités prudentielles ont encore des défis majeurs à relever pour assurer la stabilité financière. Afin de regagner la confiance des marchés, les banques doivent continuer à renforcer leurs fonds propres et leur liquidité. Pour accélérer ce processus, les pouvoirs publics devraient faire en sorte que les établissements se recapitalisent et constatent leurs pertes sur créances douteuses. Les autorités de tous les pays doivent achever, de façon homogène et dans les délais prévus, le processus d'application des normes de Bâle III et veiller à ce que les intermédiaires actuellement non réglementés soient soumis à des règles strictes. Par ailleurs, les autorités réglementaires des économies à croissance rapide devraient rester attentives à la prise de risque, potentiellement déstabilisante, qu'encourage l'essor des marchés locaux. Les pouvoirs publics devraient avoir pour objectif à long terme de jeter les fondements d'un modèle opérationnel robuste pour les banques, fait de bilans solides et transparents, d'une activité à l'international reposant sur des bases autonomes et de bénéfices stables qui ne dépendent pas du soutien public.