Bâtir un avenir stable

26 juin 2011

L'économie mondiale a continué de se redresser au cours de l'année écoulée. La croissance a été forte au sein des marchés émergents, et la reprise semble bien engagée dans les économies avancées. Mais les autorités auraient tort de relâcher leur effort. La crise financière a laissé derrière elle nombre de séquelles, mais aussi d'enseignements, qu'il ne faudrait pas ignorer. Dans de nombreuses économies avancées, la dette pèse encore lourdement sur les ménages comme sur les établissements financiers et non financiers, et l'assainissement des finances publiques est à peine amorcé. Les déséquilibres financiers mondiaux resurgissent. Les politiques monétaires très accommodantes vont rapidement devenir une menace pour la stabilité des prix. Les réformes financières demeurent inachevées et incomplètes. Enfin, l'appareil statistique qui devrait servir de système d'alerte précoce des tensions financières est encore limité. Telles sont les questions traitées dans notre 81e Rapport annuel.