La BRI tient son Assemblée générale ordinaire et diffuse son 72° Rapport annuel

8 juillet 2002

Communiqué de presse

« L'économie mondiale et les systèmes financiers ont fait preuve, l'an passé, d'une formidable capacité de réaction face à une succession de chocs », a déclaré la Banque des Règlements Internationaux (BRI) en publiant ce jour son Rapport annuel. La Banque a toutefois précisé que des risques et incertitudes majeurs continuent de peser sur les perspectives économiques.

Le Rapport a été diffusé à l'issue de l'Assemblée générale ordinaire de la BRI, à Bâle (Suisse). S'adressant aux représentants de plus de 100 banques centrales et institutions internationales, Nout Wellink, Président du Conseil d'administration et Président de la Banque, a souligné qu'il était important de ne pas oublier que le fonctionnement des marchés financiers avait été assuré et qu'une grave récession avait été évitée durant cette dernière année, particulièrement difficile.

Cela étant, M. Wellink a fait observer qu'une correction brutale des prix de certains actifs surévalués risquait d'affaiblir ou de retarder la reprise et de soumettre le système financier à des tensions. Il a ajouté que la récente débâcle de plusieurs grandes entreprises, après la découverte d'irrégularités comptables, a fait ressortir la nécessité de mesures efficaces pour améliorer la communication financière des sociétés. Il a également mis l'accent sur l'importance de réformes structurelles pour obtenir une croissance plus soutenue et durable dans toutes les grandes économies.

Andrew Crockett, Directeur Général de la BRI, commentant les activités de la Banque, a évoqué sa dimension de plus en plus mondiale. Celle-ci se reflète, a-t-il déclaré, tant dans la gamme de sa clientèle de banques centrales que dans les instances, dont plusieurs ont leur secrétariat à la Banque, qui participent aux efforts de coopération visant à renforcer la stabilité financière et monétaire. À cet égard, M. Crockett a rappelé les progrès concernant l'élaboration du Nouvel accord de Bâle sur les fonds propres et les perspectives de renforcement de la coopération régionale offertes par l'ouverture prochaine du Bureau de représentation de la BRI pour les Amériques, à Mexico.

La Banque a fait état d'un bilan, dûment vérifié, s'élevant à 87 714,4 millions de francs or au 31 mars 2002 et d'un bénéfice net de 225,7 millions de francs or, après déduction des frais d'administration (1 franc or = 0,29032258... gramme d'or fin, soit $EU 1,94149..., converti au cours de $EU 208 l'once d'or fin).