Rapport trimestriel BRI, septembre 2015

13 septembre 2015

Rapport trimestriel BRI, septembre 2015 : Les vulnérabilités des économies de marché émergentes au cœur des préoccupations

Présentation officielle à la presse par Claudio Borio, Chef du Département monétaire et économique de la BRI, et Hyun Song Shin, Conseiller économique et Chef de la recherche, le 11 septembre 2015.

Évolutions sur les marchés bancaires et financiers internationaux

Les vulnérabilités des EME au cœur des préoccupations
Les investisseurs ont porté une attention croissante aux vulnérabilités dans les économies de marché émergentes (EME), notamment la Chine, et ont réévalué leurs projections de croissance mondiale. En Chine, les marchés boursiers ont chuté, après une longue période de hausse des cours, qui avait porté la ... More...
Principales tendances des flux financiers mondiaux
Les conditions de liquidité mondiale étaient favorables début 2015, en particulier aux emprunteurs des économies avancées. Le financement international s'est fortement accru dans ces économies et s'est caractérisé par une croissance particulièrement forte du financement bancaire et du financement de marché en euro. Dans le même temps, le financement international a manifesté des signes ... More...

Études

Guide abrégé des statistiques BRI
La BRI vient d'apporter plusieurs modifications à ses statistiques afin d'en élargir la couverture : publication de nouvelles catégories de données, réorganisation de leur publication et renforcement de l'orientation stratégique. Cet abrégé fournit une brève description de chaque série de ... More...
Statistiques bancaires internationales BRI - incorporation de nouvelles données
Les statistiques bancaires internationales BRI ont évolué au fil des ans de manière à rendre compte des mutations au sein du système financier international. Elles viennent de faire l'objet de deux améliorations : l'ajout d'informations, d'une part, sur l'activité locale des banques et, d'autre part, sur les contreparties des ... More...
Nouvelle base de données BRI sur la dette publique
Cette nouvelle base rassemble des données sur l'endettement des administrations publiques dans 26 économies avancées et 14 économies émergentes. Elle a été conçue de manière à faciliter l'analyse comparative d'une sélection de composantes clés de la « dette publique ». Elle se prête, par ailleurs, à d'autres types d'analyse, certaines des séries qui la composent étant exprimées à la fois en valeur nominale et en valeur de marché. Enfin, elle peut être utilisée en association avec la base de données sur le crédit au secteur privé non financier, créée par la BRI en 2013 selon un schéma conceptuel identique, pour appréhender l'endettement total du secteur non financier. More in English...
Part du revenu consacrée au remboursement -nouvelle base de données sur le ratio du service de la dette
Le ratio du service de la dette (DSR, debt service ratio), en d'autres termes le rapport entre remboursement, en intérêts et principal, et revenu, est un bon indicateur des interactions entre niveau d'endettement et économie réelle. La BRI a donc créé une base de données intégrant des séries commençant en 1999, afin de produire et de publier une estimation du DSR agrégé du secteur non financier privé dans 32 économies, avancées et émergentes. Pour la majorité des pays couverts, la dette des ménages est distinguée de celle des entreprises du secteur non financier. L'étude décrit les concepts clés qui sous-tendent la compilation de ces nouvelles séries et fait valoir que, même établie à partir d'un ensemble de données agrégées relativement peu fournies, l'estimation du DSR est pertinente. En effet, un rapide coup d'œil à l'évolution du DSR au cours de ces dernières années montre que l'on obtient ainsi une évaluation plus précise de la charge de la dette qu'avec le ratio crédit/revenu ou de simples mesures des paiements d'intérêt rapportées au revenu. More in English...
Contagion monétaire internationale
Bien que tous les pays ne soient pas nécessairement en même temps au même stade du cycle économique, les taux d'intérêt ont souvent évolué de conserve ces dernières années. Les auteurs tentent de déterminer si ces comouvements s'expliquent par des effets de contagion monétaire internationale, autrement dit si les taux d'intérêt dans les grandes économies avancées ont une influence prépondérante sur les taux d'intérêt d'autres pays. Ayant appliqué une régression à effets fixes à des données de panel couvrant 30 économies de marché émergentes et petites économies avancées ouvertes depuis 2000, ils ont constaté que : i) les taux courts et longs aux États-Unis ont une incidence non négligeable sur les taux équivalents d'autres économies ; ii) ce phénomène de diffusion résulte, en partie, d'effets d'entraînement de la politique monétaire, autrement dit témoigne de ce que les taux directeurs des États-Unis influent sur les taux directeurs d'autres pays. Cette contagion monétaire donne à penser que la baisse des taux directeurs américains de ces dernières années a eu un impact considérable sur les taux d'intérêt dans le reste du monde. More in English...
L'essor de l'activité bancaire régionale en Asie-Pacifique
L'activité bancaire transfrontière à l'intérieur de la région Asie-Pacifique s'est intensifiée depuis la Grande crise financière de 2007-09. Avant cela, elle était constituée, pour l'essentiel, d'opérations de crédit en dollar réalisées par des banques, surtout européennes. Au lendemain de la crise, ce marché a perdu presque tous ses acteurs européens, après l'arrivée d'établissements locaux, qui ont vite dominé l'activité transfrontière. Pour soutenir cette tendance, les gouvernements membres de l'ASEAN (Association des Nations de l'Asie du Sud-Est) ont adopté un cadre d'intégration bancaire régionale. Conscientes des enseignements qui ont été dégagés de l'intégration bancaire européenne, les autorités compétentes de la région s'emploient à trouver un juste équilibre entre les gains d'efficacité découlant de l'intégration régionale et les risques d'instabilité financière. More in English...

Les encadrés à part