Achats d'actifs par les banques centrales et anticipations d'inflation

18 mars 2013

Cette étude analyse l'impact des programmes d'achat d'actifs, engagés dans le sillage de la crise financière mondiale par la Réserve fédérale et la Banque d'Angleterre, sur les anticipations d'inflation ressortant de données de marché et d'enquêtes. Ses résultats semblent indiquer que les achats d'actifs par les banques centrales ont effectivement eu un effet significatif, bien qu'il soit difficile d'estimer précisément dans quelle mesure. Si les anticipations d'inflation à court et à long terme ont vivement progressé pendant la mise en œuvre des programmes d'achat d'actifs, approchant ainsi leurs niveaux d'avant la crise, la réaction des taux des swaps d'inflation observée les jours où ces programmes ont été annoncés montre que ces achats d'actifs n'étaient sans doute pas le principal facteur en cause.

JEL : E31, E52, E58