Organisation, gouvernance et activités

30 juin 2008

Ce chapitre décrit l'organisation interne et la gouvernance de la Banque des Règlements Internationaux (BRI). Il passe également en revue ses activités au cours de l'exercice et celles des groupes internationaux qu'elle accueille. La BRI a pour mission essentielle de favoriser la coopération entre banques centrales et autres autorités financières ainsi que de fournir des services financiers à sa clientèle de banques centrales.

Suite aux turbulences financières apparues sur les marchés en août 2007, de nombreuses activités de la Banque ont été réorientées à partir de la seconde moitié de l'année. Outre une modification du calendrier et du programme de travail des comités, cette réorientation s'est concrétisée par :

  • une réunion spéciale des gouverneurs de banque centrale pour examiner les causes sous-jacentes et les éventuelles conséquences économiques des turbulences financières ;
  • des discussions plus fréquentes et plus approfondies entre banquiers centraux, et, plus généralement, intervenants des marchés financiers, par l'entremise de la BRI et des comités qu'elle accueille ;
  • des travaux de recherche consacrés en priorité aux causes des turbulences et à leurs implications pour l'orientation des politiques à mener ;
  • la publication de documents sur les cadres de politique monétaire et les opérations d'open market, en vue de renforcer la transparence et la compréhension des mesures prises par les banques centrales ;
  • des initiatives du Comité de Bâle sur le contrôle bancaire pour contribuer à renforcer la résilience du système bancaire face aux chocs financiers ;
  • une coopération étroite avec d'autres organisations, et notamment l'appui apporté aux groupes de travail du Forum pour la stabilité financière chargés d'examiner l'amélioration de la résilience des marchés et des institutions.

La BRI a, par ailleurs, pris un certain nombre de mesures, dans le cadre de ses activités bancaires et de gestion des risques, visant à répondre aux défis posés par les turbulences financières.

Le bilan de la Banque a augmenté, s'inscrivant à DTS 311 milliards (USD 511 milliards) au 31 mars 2008, en hausse de 15 % par rapport à l'exercice précédent. Quelque DTS 236 milliards (USD 388 milliards) de réserves officielles de change, soit environ 6 % du total mondial, sont placées auprès de la BRI. Le bénéfice net du 78e exercice s'est établi à DTS 545 millions (USD 847 millions), contre DTS 619 millions (USD 920 millions) l'an passé.